L'Univers
 
Mes extraterrestres ne dégustent pas du Terrien en tranches au réveil ou en steak haché ou en sirop à la paille au déjeuner et ne possèdent pas une trompe à la base du cou. Cette catégorie-là est une spécialité réservée aux Américains. Les nôtres ont deux jambes, deux bras, une tête et un cerveau et appartiennent à l’espèce humanoïde.
Ils franchissent le mur de la lumière et voyagent dans l’hyper espace. Rien de bien original. Alors, pourquoi en parler ?
 
L’intelligence et le savoir ne les dispensent pas de manifester des comportements belliqueux. Et ils ne s’en sont pas privés. Ils nous ont même surpassés. La durée de vie de cette espèce est presque le double de la nôtre. Une guerre a opposé leurs adolescents à leurs adultes pendant trois générations. 
Toutes les choses ont cependant une fin. Deux négociateurs qui fuyaient les sabotages se sont échoués sur la Terre devant quatre jeunes français. Exactement en forêt de Sologne, plus accueillante que les grandes plaines du Texas. 
 
On peut avoir de l’audace à quinze ans. Cette qualité revêt toute son utilité lorsqu’un vaisseau spatial effectue un atterrissage forcé sous le nez. Par chance, aidé par leurs parents (médecin, gendarme, propriétaire de ce coin de forêt et éleveur), le quatuor a secouru l'équipage et a réussi à communiquer. 
 
Plusieurs années plus tard, la paix enfin revenue sur cette planète, une nouvelle organisation de leur société se mettait en place. Le groupe d’adolescents français quant à lui avait grossi et adopté le nom assez banal de Compagnons. 
 
Qui n’a pas rêvé de voler ? Impossible, répliqueront les pragmatiques. Objection, car ces extraterrestres qui s’appellent des Glors maîtrisent la gravitation. 
Le volandos est un appareil surprenant. Son possesseur est équipé d’un ceinturon qui l’affranchit de la pesanteur. Un coffret sur son dos contient un moteur miniaturisé pour se mouvoir. Une combinaison et un casque le protègent. Seuls les Compagnons possèdent le droit exclusif de les utiliser sur la Terre. 
 
La société française leur a laissé une place importante, car on imagine sans difficulté les services innombrables qu’ils peuvent rendre. 
 
Deux garçons de quatorze ans, Jules et Paul intègrent les Compagnons et subissent le redoutable entrainement que nécessite l'usage de ces machines. Ils se feront deux amies : Évelyne et Nathalie. 
Leurs terrains de jeux ? L'Afrique, le Moyen-Orient, la Guyane, la Suisse, l'Allemagne et naturellement la planète des Glors et même une autre, celle des Fansilous.
 
 
>>Le Tipi à Topos
>> Les Tomes (+)